Publication de l’ouvrage : « Revisiter le consumérisme au Québec : état des lieux, défis et perspectives »

Plusieurs chercheur.e.s du CRDP ont contribué ont contribué à l’ouvrage Revisiter le consumérisme au Québec : état des lieux, défis et perspectives, paru ce jour mercredi 16 mars 2022, publié chez les Presses de l’Université Laval, sous les directions de Claudine Ouelett, Bernard Korai, Laurence Godin et Ann-Marie Gosselin. Il s’agit notamment du Professeur Vincent Gautrais et Ledy Rivas Zannou, à travers un chapitre intitulé « Plaidoyer pour la valorisation juridique du principe d’explicabilité dans les contrats de consommation numérique » et des Professeures Alice Friser et Corinne Gendron à travers un chapitre intitulé « La consommation responsable : portée et limite ».

Description

L’année 2021 a marqué les 50 ans de l’entrée en vigueur, au Québec, de la Loi sur la protection du consommateur. Cet ouvrage présente un bilan du mouvement consumériste au Québec, traite des enjeux qui caractérisent le rapport de pouvoir entre organisations et consommateurs et présente des initiatives concrètes valorisant les intérêts des consommateurs.

Au cours des dernières décennies, le paysage de la consommation a connu de profondes mutations, entre autres sur les plans social, économique et législatif. Devant les nouvelles dynamiques de pouvoir liées à la transformation des marchés et au rapport entre consommateurs et organisations, quel est le rôle du mouvement consumériste aujourd’hui ? Pourquoi et comment promouvoir le bien-être des consommateurs dans le monde contemporain marqué par des transformations disruptives ?

Le présent ouvrage réunit des textes d’auteurs provenant des milieux universitaires, mais aussi d’organisations sans but lucratif et paragouvernementales. Dans ses 15 chapitres, il met en lien le passé, le présent et l’avenir du mouvement consumériste, de manière à jeter un regard neuf et actuel sur la protection des intérêts des consommateurs au Québec.

Ce livre s’adresse aux étudiants universitaires, aux chercheurs qui s’intéressent au consumérisme en contexte québécois ainsi qu’aux acteurs d’organismes publics et privés qui souhaitent réfléchir à la relation entre consommateurs et organisations et s’inspirer d’initiatives concrètes favorisant la mise en avant des intérêts des consommateurs.

Ce contenu a été mis à jour le 16 mars 2022 à 18 h 06 min.