Seuil et choix constitutionnels

Le présent article exploite la notion de “seuil constitutionnel” comme entre deux, c’est-à-dire en tant que lieu de rencontre et, partant, en tant que lieu d’altérité. Elle explore cette question dans le cadre d’un rappel du problème qui accompagne souvent le transfert des normes juridiques d’une communauté politique vers une autre et partant, d’un espace culturel et politique vers un autre.

 

Ce contenu a été mis à jour le 27 septembre 2017 à 16 h 43 min.