Responsabilité des machines et droit de guerre (ANNULÉE)

Dans le cadre des Matinées de la justice du CRDP, nous vous invitons à la conférence « Responsabilité des machines et droit de guerre ». Elle sera présentée par Céline Castets-Renard et Patricia Gautrin.

Date : 21 février 2024

Heure : 11h30 -13h

Lieu : Salon François-Chevrette (A-3464) + Zoom

Inscription : fcdroit.umontreal.ca

Résumé

Au cours des dernières années, la technologie permettant d’utiliser des robots militaires a fait un progrès considérable, ce qui soulève des questions quant à leur engagement actif sur le champ de bataille. Si leur usage pourrait empêcher certaines des atrocités commises en temps de guerre, il est plus que probable que les systèmes robotiques incapables de faire la distinction entre civils et militaires ciblent accidentellement des non-combattants. Ainsi, l’usage de robots militaires et de drones de guerres soulèvent des enjeux aux plans éthique et de la responsabilité juridique.

Lors de cette conférence, Céline Castets-Renard examinera les enjeux éthiques et la responsabilité des systèmes automatiques mis en œuvre en temps de guerre, à la lumière du droit international humanitaire. Elle envisagera également les enjeux de droit applicable et l’évolution des règles du droit international humanitaire dans le cadre des réflexions menées à l’ONU. Patricia Gautrin abordera le thème des conditions d’apprentissage morale des machines et plus précisément d’un apprentissage des vertus.

Conférencières

Céline Castets-Renard

Céline Castets-Renard est titulaire de la Chaire de recherche de l’Université sur l’intelligence artificielle responsable à l’échelle mondiale, chercheure régulière au Centre de recherche en droit, technologie et société de l’Université d’Ottawa, et professeure titulaire à la Section de droit civil de la Faculté de droit. Ses travaux de recherche portent sur le droit et la régulation du numérique dans des domaines variés de droit privé allant de l’impact de la technologie sur les contrats et la responsabilité civile à la propriété intellectuelle, à la protection des données personnelles, au commerce électroniques, en passant par les questions éthiques liées à la régulation des voitures autonomes et la cybersécurité.

Patricia Gautrin

Patricia Gautrin est chercheure pour Algora Lab et doctorante en éthique de l’IA à l’Université de Montréal, sous la direction de Marc-Antoine Dilhac. Algora Lab est un laboratoire académique interdisciplinaire, rattaché au Mila, qui développe une éthique délibérative de l’IA et analyse les aspects sociétaux et politiques de la société algorithmique émergente. Elle travaille actuellement sur d’importants projets de recherche pour le gouvernement, notamment pour la finance durable et la place de l’IA dans la transition écologique, ainsi que sur un projet d’opérationnalisation des principes EDI.

 


Une attestation de participation, représentant 1 heure et 30 minutes de formation continue, sera transmise par courriel aux avocat.e.s et aux notaires ayant complété le formulaire de présence. Pour recevoir cette attestation, il faudrait s’inscrire en cliquant sur l’icône ci-dessus.

Ce contenu a été mis à jour le 20 février 2024 à 13 h 58 min.