Pr Karim Benyekhlef et M. Gabriel Lefebvre signent l’article « Predictive Policing in Canada » dans la Revue Internationale de Droit Pénal.

Le 9 janvier 2024, la Revue Internationale de Droit Pénal a publié le volume 94, numéro 2. Ce numéro de la RIDP, intitulé « Artificial Intelligence and Administration of Criminal Justice », présente les résultats d’une recherche collective entreprise en 2020. Basée sur un long questionnaire, cette recherche aborde des questions émergentes concernant l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA), principalement l’apprentissage automatique, dans le contexte de la justice pénale : police prédictive, justice prédictive et preuves basées sur l’IA.

 
Pr Benyekhlef et M. Lefebvre signent l’article « Predictive Policing in Canada » publié dans cette revue. Cet article explicite le rapport du Canada sur l’intelligence artificielle et l’administration de la justice, qui est divisé en trois parties. Dans cette première partie, Pr Benyekhlef et M. Lefebvre présentent les innovations technologiques alimentées par des algorithmes, l’intelligence artificielle, et la reconnaissance faciale qui sont utilisées par les forces de police au Canada. Bien que l’utilisation de ces innovations ne semble pas encore répandue actuellement, les forces de police manifestent un intérêt clair à faire un usage plus important de ces technologies prédictives à l’avenir. Fortes de l’expérience acquise avec ces technologies aux États-Unis, des groupes civils et des chercheurs juridiques expriment une résistance significative en raison de biais, du manque de transparence, et de l’aura de scientificité qui caractérisent ces outils. Prenant note de cette résistance, Pr Benyekhlef et M. Lefebvre présentent également les innovations normatives les plus récentes au Canada ainsi que les principes classiques du droit qui pourraient encadrer l’utilisation de ces technologies.

 

Ce contenu a été mis à jour le 15 janvier 2024 à 17 h 06 min.