Accord pour le développement de la recherche juridique à l’international | Partenariat : CRDP & IERDJ

Le Centre de recherche de droit public (CRDP) et l’Institut des études et de la recherche sur le droit et la justice (IERDJ) concluent un accord pour le développement de la recherche juridique à l’international

  • L’accord s’inscrit dans le cadre des relations de longue date entre le CRDP et l’IERDJ et a pour objectif d’établir les bases d’une coopération étroite dans la mise en œuvre d’activités de veille, d’études et de recherches juridiques de même que l’organisation de manifestations scientifiques dans une perspective internationale sur des thématiques d’intérêt commun.
  • Le partenariat connaitra déjà une première concrétisation avec l’accueil en résidence à l’IERDJ de la philosophe Emmanuelle Marceau.
  • Pour l’IERDJ, ce partenariat avec le CRDP, plus important laboratoire de recherche du Canada en appelle d’autres dans le cadre de son développement international.

 

Composé de 41 co-chercheurs issus de 12 disciplines distinctes telles que le droit, la criminologie, la bioéthique, la philosophie, les sciences politiques, la sociologie ou encore la technologie, et de 8 institutions différentes (UdeM; McGill; Laval; UQO; Polytechnique; UQAM; HEC Montréal; Cegep du Vieux-Montréal), le CRDP est le plus important centre de recherche en droit du Canada.

Traditionnellement, les travaux du CRDP se sont d’abord concentrés sur une acception plus classique du droit public (droit administratif, droit constitutionnel, droit fiscal, droit international public, droit pénal, etc.). Ils s’étendent aujourd’hui vers d’autres sphères juridiques connexes pour aborder plus largement l’interaction existant entre la « justice » et les « changements » (globalisation, numérisation, internationalisation, désengagement de l’État) traversant la société.

Des thématiques qui font écho à celles de l’IERDJ qui porte en effet le souci particulier d’une ouverture à la société civile et le développement d’un prisme résolument européen et international en définissant, coordonnant et évaluant des programmes d’étude et de recherche sur le numérique, les métiers du droit et de la justice, l’environnement, la justice économique, la justice internationale.

Le partenariat entre les deux acteurs s’inscrit également dans la longue expérience de collaboration avec des chercheurs du CRDP dans le cadre de travaux croisés notamment :

  • Pierre Noreau, professeur à la faculté de droit, ancien directeur du CRDP et désormais président de l’IQRDJ, l’équivalent québécois de l’IERDJ. M. Noreau a dirigé le projet ADAJ, « accès au droit accès à la justice », dont les résultats et la méthode de collaboration entre recherche et pratique ont été présentés devant le conseil scientifique de l’IERDJ en 2022.
  • Karim Benyekhlef, professeur à la faculté de droit et ancien directeur du CRDP. Membre du conseil scientifique de l’IERDJ depuis 2022, fondateur du Laboratoire de Cyberjustice de Montréal et directeur de projets de recherche du conseil de la recherche en sciences humaines et sociales du Canada auxquels l’institut a pris part.
  • Et Nicolas Vermeys, professeur à la faculté de droit et actuel directeur du CRDP, directeur adjoint du Laboratoire de cyberjustice, intervenu à de nombreuses reprises dans les événements de l’IERDJ.

Un premier projet dès 2024 : l’accueil en résidence de recherche

Le partenariat se concrétise d’ores et déjà par un premier projet début 2024 avec la venue en résidence d’Emmanuelle Marceau, professeure de philosophie au Cegep du Vieux Montréal. Au sein de l’IERDJ, elle animera une série d’ateliers sur la place de l’éthique dans la déontologie judiciaire. Emmanuelle Marceau apportera son expertise sur la mobilisation et la diffusion des connaissances sur les rapports entre l’éthique et les normes, la régulation juridique, l’éthique professionnelle des magistrats et le bon fonctionnement de la justice.

Pour l’IERDJ, ce partenariat avec le plus important laboratoire de recherche du Canada en appelle d’autres et vise à créer un réseau de correspondants dans la mission de développement de la dimension européenne et internationale des activités de l’institut.

Ce contenu a été mis à jour le 4 janvier 2024 à 14 h 12 min.