Les Nuits de la justice : Éthique, IA et justice

Dans la cadre du cycle de conférences Les Nuits de la justice, le CRDP, en collaboration avec le Cégep du Vieux-Montréal, est très heureux de recevoir le professeur Yoshua Bengio, fondateur et directeur scientifique de Mila. Cette activité portera sur l’éthique et l’IA. Le CRDP vous invite à y assister en personne.

Au cours de cette soirée, il s’agira de réfléchir aux apports, balises et enjeux éthiques que soulève l’intelligence artificielle (IA). Depuis quelques années, il est de plus en plus fréquent d’entendre parle d’IA. Mais qu’est qu’au fait l’IA ? Quels sont les risques et avantages qui peuvent y être associés ? Comment est-elle présentement encadrée par des lois ? Est-ce suffisant ? Quels outils normatifs et axiologiques supplémentaires nous permettraient d’envisager le déploiement d’une IA responsable ? Et enfin, plus près de nous, comment se posent les enjeux éthiques et critiques de l’IA en enseignement supérieur et quelles mesures le cégep du Vieux Montréal a-t-il déployées afin de les prévenir?

Les conférences seront suivies d’un concours de joutes oratoires avec les étudiant.es du cégep.

Conférencier.e.s

Yoshua Bengio 

Tout remettre en question face au péril technologique?

Professeur, Département d’informatique et de recherche opérationnelle, Université de Montréal et directeur scientifique, Mila

Yoshua Bengio est professeur au Département d’informatique et de recherche opérationnelle de l’Université de Montréal. Il est le fondateur et directeur scientifique de Mila – Institut québécois d’intelligence artificielle et titulaire de deux chaires de recherche dont la Chaire de recherche du Canada en algorithmes d’apprentissage statistique de l’Université de Montréal dont il est le directeur depuis 2005. Il est directeur scientifique de l’Institut de valorisation des données (IVADO).

Yoshua Bengio est éditeur du Journal of Machine Learning Research et de Foundations and Trends in Machine Learning de même qu’éditeur associé de Neural Computation. Il a également été éditeur associé des revues The Machine Learning Journal et de IEEE Transactions on Neural Networks and Learning Systems.

Nicolas Vermeys

Les cadres juridique et éthique applicables à l’IA au Québec

Nicolas Vermeys, LL.D. (Université de Montréal), LL.M. (Université de Montréal), CISSP, est directeur du Centre de recherche en droit public (CRDP), directeur adjoint du Laboratoire de cyberjustice et professeur à la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Il est également professeur invité aux facultés de droit de William & Mary (E-U) et de l’Université de Fortaleza (Brésil).

Me Vermeys est membre du Barreau du Québec et possède également une certification en sécurité informationnelle (CISSP) décernée par (ISC). Il est l’auteur de nombreuses publications portant principalement sur les incidences des technologies de l’information sur le droit, dont les ouvrages Droit codifié et nouvelles technologies : le Code civil (Yvon Blais, 2015) et Responsabilité civile et sécurité informationnelle (Éditions Yvon Blais, 2010).

Hannes Westermann 

JusticeBot : utiliser l’intelligence artificielle pour améliorer l’accès à la justice

Hannes Westermann is a PhD student in Artificial Intelligence and Law at the Université de Montréal. He works at the Cyberjustice Laboratory and is in charge of the JusticeBot project, which aims to provide better access to justice through the use of Artificial Intelligence. Having grown up in Germany, Sweden and Luxembourg, Hannes graduated from Lund University in 2018 with a Master of Laws, writing a master thesis about privacy and big data, combining his interest in law and technology. In his current work, Hannes leads a team of researchers at the Cyberjustice Laboratory, exploring how to apply artificial intelligence in the legal domain.

Michelle Stanton-Jean

Recommandation de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture

Michelle Stanton-Jean est chercheuse invitée au CRDP, elle a été représentante du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada à l’UNESCO (Paris) de juillet 2011 à mai 2014. Elle a été sous-ministre de la santé du Canada (1993-1998), conseillère spéciale du ministre des Affaires étrangères du Canada en matière de santé et d’affaires sociales à Bruxelles au sein la Délégation permanente du Canada à l’Union européenne (1998-2000), présidente du Comité international de bioéthique de l’UNESCO (2002-2005) durant l’élaboration et l’adoption de la Déclaration universelle de la bioéthique et les droits de l’Homme. Madame Stanton-Jean a été nommée en janvier 2015 en tant que présidente du Comité conjoint sur la conduite responsable en recherche des Fonds de recherche du Québec.

Emmanuelle Marceau

Quelques enjeux critiques et éthiques de l’IA en enseignement supérieur

Emmanuelle Marceau est professeure associée à l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM) et enseignante de philosophie au cégep du Vieux Montréal. Elle est également chargée de cours à l’Université de Sherbrooke. À titre d’éthicienne, elle soutient et accompagne divers organismes, ordres professionnels et regroupements, dans les domaines de l’éthique professionnelle, de la bioéthique et de l’éthique organisationnelle. À plusieurs reprises, elle a organisé des évènements scientifiques, prononcé des conférences, soutenu des initiatives pour déployer des pratiques exemplaires dans le domaine professionnel et favoriser la conduite responsable en recherche. Elle est chercheuse associée au Centre de recherche en éthique (CRÉ), au Centre de recherche en droit public (CRDP), à HumanIA et dans l’axe gouvernance et éthique à l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA). Elle s’intéresse aux modes de gouvernance et leurs interactions (éthique appliquée, droit et déontologie) dans une perspective de recherche de justice.

Une attestation de participation, représentant 3 heures de formation continue, sera transmise par courriel aux avocat.e.s et aux notaires ayant complété le formulaire de présence. Pour participer à la conférence et recevoir cette attestation, il faudrait s’inscrire en cliquant ci-dessous.

Ce contenu a été mis à jour le 25 janvier 2023 à 2 h 25 min.