La relation médecins et décideurs politiques, un mariage forcé?

Nous avons le plaisir de vous convier, dans le cadre de notre cycle de conférences Les après-midis de la justice, à la conférence intitulée La relation médecins et décideurs politiques, un mariage forcé? Il s’agira d’une discussion autour de l’ouvrage « Medical Doctors in Health Reforms: A Comparative Study of England and Canada ».

Rédigé par Jean-Louis Denis, Sabrina Germain, Catherine Régis et Gianluca Veronesi, le livre Medical Doctors in Health Reforms: A Comparative Study of England and Canada (2022) est une analyse comparative évaluant le rôle des médecins dans les réformes des soins de santé en Angleterre et au Canada. Examinant comment le statut de la profession médicale influe sur ces réformes, ces auteur.es relèvent la relation complexe entre les médecins et les systèmes de santé dans lesquels ils exercent pour demander : Quel rôle les médecins doivent adopter face aux décideurs politiques ?

Dans le cadre de cette conférence, Jean-Louis Denis et Catherine Régis, accompagnés du Dr Marie-Andrée Girard, présentent l’essentiel des résultats empiriques et de l’analyse théorique portés par l’ouvrage Medical Doctors in Health Reforms et discutent des perspectives à creuser eu égard à l’avenir de la profession et le développement des politiques de santé et prenant en considération l’élargissement des activités cliniques et la pérennité de la nature majoritairement publique de ces systèmes de santé.

Conférencier.e.s

Catherine Régis

Catherine Régis est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la culture collaborative en droit et politiques de la santé, co-responsable du Hub santé – politique, organisations et droit (H-POD) et membre fondatrice du groupe de recherche JusticIA (justice-ia.com). Elle est également chercheuse CRD, au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de l’Université de Montréal (CRCHUM), à l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique (OBVIA), au Mila (Institut québécois d’intelligence artificielle) ainsi que Conseillère spéciale et vice-rectrice associée à la planification stratégique et à l’Innovation numérique responsable. Avant de se joindre à l’Université de Montréal, elle a été professeure à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke et a assumé de 2008 à 2012 la direction des programmes d’études supérieures en droit et politiques de la santé. Elle détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal, une maîtrise en droit de la santé de l’Université de Sherbrooke, un certificat en éthique clinique de l’Université de Genève et un doctorat en droit (S.J.D) de l’Université de Toronto. La professeure Régis est membre du Barreau du Québec depuis 1999 et médiatrice accréditée.

Jean-Louis Denis

Professeur titulaire, ESPUM, Université de Montréal, chercheur régulier au Centre de recherche du CHUM et au CRDP et titulaire de la Chaire de recherche du Canada (niveau 1) sur le Design et adaptation des systèmes de santé.

Jean-Louis Denis est professeur titulaire au Département de gestion, évaluation et politique de santé à l’École de santé publique de l’Université de Montréal et chercheur régulier en innovation dans le domaine des soins de santé au Centre de recherche du CHUM (CRCHUM). Il est professeur invité au Département de gestion du King’s College de Londres. En reconnaissance de sa contribution à la recherche universitaire sur les politiques de santé et la gestion des soins de santé, il a été élu membre de l’Académie des sciences sociales de la Société royale du Canada en 2002 et membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé en 2009. Ses recherches actuelles portent sur l’intégration des soins et des services, les réformes des soins et la transformation des systèmes de santé, la rémunération des médecins, le leadership médical et la gouvernance clinique.

Marie-Andrée Girard

MD LLD FRCPC, anesthésiste et doctorante en droit

Après avoir obtenu son doctorat en médecine de l’Université de Sherbrooke en 2004, Marie-Andrée Girard a choisi de faire sa résidence en anesthésiologie tout en gardant une forte implication sociale dans le milieu médical par le biais de la Fédération des médecins résidents du Québec. Elle confirma aussi son intérêt pour l’éthique et le droit en obtenant une maîtrise en droit de la santé à l’Université de Sherbrooke pendant sa résidence. Après une formation surspécialisée en anesthésiologie pédiatrique à Marseille en 2010, elle a travaillé notamment au Centre Hospitalier Universitaire Sainte-Justine à Montréal ainsi qu’à des centres hospitaliers en région éloignée dont le CRSSS de la Baie James et le CSSS d’Inuulitsivik, Puvirnituq, Canada. Ses intérêts de recherche regroupent l’encadrement juridique de la pratique interprofessionnelle, l’enseignement des notions juridiques aux professionnels cliniciens et l’optimisation des structures organisationnelles pour favoriser la collaboration interprofessionnelle.

Une attestation de participation, représentant 1 heure et 30 minutes de formation continue, sera transmise par courriel aux avocat.e.s et aux notaires ayant complété le formulaire de présence. Pour participer à la conférence et recevoir cette attestation, il faudrait s’inscrire en cliquant ci-dessous.

Ce contenu a été mis à jour le 18 janvier 2023 à 18 h 59 min.