Adaptation au risque climatique : quelles évolutions des normes sociales ? Aspects de droit Français

Dans le cadre des Matinées de la justice du CRDP, nous avons le plaisir de vous convier à la conférence portant sur le thème « Adaptation au risque climatique : quelles évolutions des normes sociales ? Aspects de droit Français. »

Conférencière

Isabelle Desbarats

Isabelle Desbarats est professeure à l’Université de Toulouse–I Capitole, spécialisée en droit social, ses recherches portent sur le fait religieux en milieu de travail, la responsabilité sociétale et éthique d’entreprise, le droit de l’emploi des seniors, les nouvelles formes de travail et d’entreprendre à l’ère des plateformes numériques et mutations du travail, envisagées sous l’angle juridique, provoquées par le développement de l’intelligence artificielle. Elle s’intéresse également aux incidences juridiques des notions de développement durable et de gestion globale des risques dans une perspective transversale intégrant droit du travail et droit de l’environnement. Elle est directrice du Master2 Droit et Sciences du Travail européen (M2 DSTE).

Résumé

Le changement climatique provoque des évènements météorologiques extrêmes tels que des inondations, des sècheresses et des incendies de forêt. Il a également un impact particulièrement négatif sur l’emploi du fait qu’il entraîne une perte de productivité, une chute du produit intérieur brut et expose des travailleurs à des situations périlleuses.  Dès lors, il ne fait plus aucun doute que les conséquences du changement climatique affecteront de plus en plus de travailleurs. Il apparait crucial que des mesures soient prises pour protéger leur santé et leur sécurité; mais aussi que le domaine du droit anticipe les changements futurs afin de produire des normes juridiques destinées à protéger l’emploi dans les secteurs les plus à risque. 

Dans le cadre de cette Matinée de la justice du CRDP, Isabelle Desbarats, professeure à l’Université de Toulouse–I Capitole et spécialiste du droit social, s’interroge sur les mutations du droit du travail en France afin de faire le point sur un domaine qui, comme bien d’autres, n’a pas le choix de s’adapter à la nouvelle réalité environnementale.

Isabelle Desbarats sera accompagnée de Corinne Gendron, professeure titulaire à l’École des sciences de la gestion (UQAM) et membre du BAPE, et de Hugo Tremblay, professeur agrégé, Faculté de droit (UdeM) et administrateur au Centre québécois du droit de l’environnement.

Répondante

Corinne Gendron

Corinne Gendron est professeure au département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale à l’Université du Québec à Montréal. Ses domaines d’expertises sont les suivants : l’acceptabilité et la responsabilité sociale, les mouvements sociaux économiques, le développement durable, la sociologie économique de l’environnement, la gestion environnementale et l’entreprise comme institution sociale.

Corinne Gendron est titulaire d’un doctorat en Sociologie et a obtenu une maitrise en administration des affaires Concentration Marketing Finance (MBA). Elle est également devenue membre du Barreau de Montréal après avoir fait ses études de droit. Elle détient plusieurs distinctions, telles que Chercheurs d’excellences, Région Lorraine ; Membre élue, Académie des technologies de France ; Prix Carrière en recherche, École des sciences de la gestion, UQAM, 2016 ; Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur de France; membre élue, Société royale du Canada.

Présentateur

Hugo Tremblay

Hugo Tremblay est professeur agrégé de droit des ressources naturelles et de l’énergie à la Faculté de droit de l’Université de Montréal depuis novembre 2014. Il est chercheur régulier du Centre de recherche en droit public et du Regroupement Droit, changements et gouvernance depuis février 2015. Ses recherches portent sur le droit des ressources naturelles, de l’énergie et de l’environnement.

Préalablement, il a pratiqué le litige en responsabilité professionnelle et en droit de l’assurance pendant quelques années. Il a aussi été administrateur et vice-président du Centre québécois du droit de l’environnement, et a travaillé au Conseil mondial de l’eau.

Hugo Tremblay est diplômé de l’Université McGill (B.A.), de l’Université de Montréal (LL.B.), de l’Université Laval (LL.M.) et du Centre for Water Law, Policy and Science de l’University of Dundee sous les auspices de l’UNESCO (PhD). Il a également complété un postdoctorat au Centre de recherche en droit public de la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Il est avocat au Barreau du Québec depuis 2001.
Sur www.hugotremblay.ca, retrouvez:

Une attestation de participation, représentant 1 heure et 30 minutes de formation continue, sera transmise par courriel aux avocat.e.s et aux notaires ayant complété le formulaire de présence. Un délai de 10 jours est requis pour la réception de l’attestation. Pour participer à la conférence et recevoir cette attestation, il faudrait s’inscrire en cliquant ci-dessous.

Ce contenu a été mis à jour le 16 juin 2022 à 0 h 56 min.