Une subvention de plus de 20 millions accordée en partenariat à l’Observatoire Hygeia de l’UdeM

Le 24 février dernier, par arrêté ministériel, Sonia Lebel, Ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, autorisait la signature d’un accord de financement de plus de vingt-et-un million de dollars avec l’Université de Montréal. Une belle reconnaissance pour les travaux de l’Observatoire Hygeia, réunissant un groupe de femmes universitaires dont fait partie la professeure Violaine Lemay, de la Faculté de droit. Hygeia devient maintenant partenaire, avec l’Unité de santé internationale, d’un projet d’envergure nommé « TUSEME-KWELI-Disons la vérité ». Ce dernier repose sur une collaboration de tous les instants avec la Fondation Panzi, créée par Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix de 2018 et Docteur Honoris Causa de notre Université.

L’observatoire Hygeia se consacre essentiellement au soutien interdisciplinaire de l’autonomisation des Filles, Adolescentes et Femmes (FAF) au sein de la Francophonie. L’autonomisation des FAF se révèle génératrice de bienfaits individuels et sociaux de divers ordres, notamment en santé publique, de justice sociale égalitaire, sociosanitaires, socioéconomiques et politico-éducatifs. Cette situation explique d’ailleurs pourquoi ces actions sont propulsées par une foule de culture nationales et disciplinaires, s’harmonisant parfaitement avec plusieurs objectifs de développement durable (ODD).

Toutes nos félicitations à l’Hygeia !

Ce contenu a été mis à jour le 28 avril 2022 à 15 h 25 min.