Résultats du Concours de bourse « Elizabeth Corte »

Nous avons le plaisir, suite aux délibérations du comité d’évaluation de la bourse Elizabeth Corte (Automne 2021), de vous présenter les lauréates du concours.

Shana Chaffai-Parent

Montant de la bourse : 6. 000 $

Titre de la thèse 

Déconstruire le principe de contradiction dans l’instance civile 

Abstract : 

Le principe de contradiction, en raison de sa valeur symbolique et de son effet structurant, se situe au cœur de la compréhension de la culture et des objectifs du système de justice civile. Ce principe, en tant que garantie procédurale, assure aux parties la possibilité de débattre des éléments qui ultimement seront considérés par le juge lors de sa prise de décision. Aux effets bénéfiques de la contradiction, qu’on associe à l’équité procédurale, à la découverte de la vérité et à l’impartialité du juge, s’attachent en contrepartie des effets indésirables. Le déroulement de l’instance contradictoire est ainsi caractérisé par une multiplication des procédures et de la preuve, ainsi qu’une polarisation et un antagonisme marqué entre les parties.

La thèse s’intéresse à l’articulation du principe de contradiction comme facteur de résistance au changement dans l’instance civile. Plus particulièrement, par un examen des fondements, structures et pratiques entourant le principe de contradiction, ainsi que par une analyse de la jurisprudence, il sera démontré que le principe de contradiction constitue un facteur déterminant de résistance face aux transformations introduites par la récente réforme du Code de procédure civile

Directeur(s) de thèse : 

Pre Catherine Piché, Université de Montréal, et Pr Loïc Cadiet, Paris 1 Panthéon-Sorbonne. 

Souhila Baba Ahmed

Montant de la bourse : 4.000 $

Titre du mémoire :

La clinique juridique et interdisciplinaire : une solution aux inégalités en santé

Abstract :

La problématique au cœur de ce projet de recherche porte sur une question d’accès à la justice dans le domaine de la santé. Celui-ci s’inscrit dans un plus vaste contexte de co-construction d’une clinique juridique et interdisciplinaire qui desservirait diverses communautés selon une approche fondée sur les droits humains (« Clinique »). La Clinique travaillera à l’intersection du droit et de la santé, où cette dernière est comprise comme étant une combinaison de divers déterminants sociaux, comme l’accès aux logements, à l’alimentation, au bien-être et à la communauté, parmi d’autres. À titre préliminaire et à travers une démarche sociojuridique, le projet de recherche présent cherchera à répondre aux questions de recherche suivantes : (1) quels outils juridiques et interdisciplinaires peuvent servir à contrer les inégalités en santé et (2) quels besoins existent dans la Ville de Québec en termes d’accès à la justice dans le domaine de la santé? Il comprendra une démarche théorique ainsi qu’une étude empirique qui rassemblera personnes concernées, professionnelles, chercheures et organismes communautaires.

Directrice(s) de mémoire :

Pre Christine Vézina en droit et Pre Pamela Colombo en sociologie, Université Laval.

Félicitations à nos lauréates !

Ce contenu a été mis à jour le 2 décembre 2021 à 0 h 06 min.