Justice + transparence dans le domaine du médicament

Dans le cadre de notre série de conférences Les matinées de la justice, nous avons le plaisir de vous inviter à la conférence qui a pour thème « Justice + transparence dans le domaine du médicament » et qui sera animée, le 2 février 2021, par le professeur Marc-André Gagnon et Laurence Largenté, coordonnatrice scientifique du CRDP.

Conférencier:

Marc-André Gagnon

Marc-André Gagnon est Professeur agrégé à l’École d’administration et de politique publique de l’Université Carleton (Ottawa). Il est chercheur associé au WHO Collaborating Centre for Governance, Accountability, and Transparency in the Pharmaceutical Sector. Il se spécialise sur les politiques pharmaceutiques et ses travaux actuels portent sur la corruption institutionnelle dans la recherche médicale, la capture réglementaire des institutions publiques par des lobbys privés, les politiques d’innovation dans l’économie du savoir et les structures des régimes d’assurance-médicaments.

Titre :  Transparence et médicaments : Perspective canadienne sur les enjeux quant aux essais cliniques et aux prix.

Résumé :

La transparence et l’industrie du médicament ne font pas bon ménage. Souvent, l’industrie refuse encore de publier les données des essais cliniques lorsque celles-ci pourraient avoir des effets néfastes pour les ventes, ce qui remet en cause l’innocuité et l’usage approprié des médicaments. De plus, les prix réels des médicaments sont souvent fixés à partir d’ententes confidentielles, faisant en sorte que le public et les chercheurs ne peuvent connaître leur prix réels. Au final, le marché du médicament se caractérise par des produits qu’on connaît peu vendus à des prix inconnus. Cette présentation permettra de démontrer l’importance des enjeux de transparence en politique pharmaceutique et analysera les réponses réglementaires apportées au Canada pour répondre à ces enjeux.

Répondante

Laurence Largenté

Chargée de cours à la faculté de droit de l’université de Montréal et de Sherbrooke, ses recherches portent principalement sur le droit pharmaceutique au Canada et dans l’Union européenne, le droit de la santé québécois, l’éthique et le droit comparé. Elle est coordonnatrice scientifique du CRDP.

Elle s’intéresse particulièrement à l’implantation juridique de la gestion des risques dans les systèmes de santé et dans le domaine pharmaceutique. Ses intérêts se portent aussi sur les utilisations détournées et hors autorisation de mise sur le marché des médicaments, l’utilisation des drogues à des fins thérapeutiques. Épistémologiquement, elle s’inscrit dans la théorie de la gouvernance globale en santé.

Titre : La transparence dans le domaine pharmaceutique et le gouvernement ouvert

Résumé :

La transparence, élément incontournable de la notion de gouvernement ouvert, s’exprime par l’accès aux informations et données ouvertes. Assise de la participation des citoyens elle permet aux acteurs sociaux d’être plus impliqués dans la prise de décision en matière pharmaceutique. Toutefois,  bien que Santé Canada ne cesse d’améliorer les processus de transparence, ceux-ci demeurent sujets à critiques, que ce soit par leur manque d’organisation ou l’inutilité de certaines informations créant ainsi la confusion.

Lieu

Webinaire Zoom

Une attestation de participation, représentant 1 heure et 30 minutes de formation continue, sera transmise par courriel aux avocat.e.s et aux notaires ayant complété le formulaire de présence. Un délai de 10 jours est requis pour la réception de l’attestation.

Ce contenu a été mis à jour le 15 janvier 2021 à 12 h 13 min.