Les organisations internationales en transformation

Selon Antonio Gueterres, secrétaire général des Nations Unies, le 75e anniversaire de l’ONU « nous rappelle ce que nos fondateurs ont accompli et nous invite à être à la hauteur de leurs ambitions. Nous devons de toute urgence mener une réflexion innovante sur la gouvernance mondiale et le multilatéralisme, afin de les adapter au XXIe siècle ».

Le monde a besoin « d’un multilatéralisme en réseau, fondé sur des liens et une coopération solides entre les organisations internationales et régionales, les institutions financières internationales et autres alliances et institutions mondiales ».

M. Guterres a plaidé pour des mécanismes souples permettant d’inclure ces différents acteurs, notamment les femmes et les jeunes, et pour des institutions remaniées et renforcées.

Objectifs du colloque :

Le système des Nations Unies mis en place à la fin de la deuxième guerre mondiale souhaitait créer une solidarité internationale qui permettrait d’éviter la répétition de tels conflits et de construire la paix dans l’esprit des hommes et des femmes. Malheureusement, ces souhaits n’ont pas toujours donné les résultats attendus et la coopération internationale – minée par la résurgence des conflits locaux, les différends religieux, sociaux et économiques, et la résurgence du protectionnisme – s’est effritée, particulièrement dans les dernières décennies. Les changements climatiques aussi bien que les inégalités sociales sans oublier les questions sanitaires soulevées par l’actuelle pandémie, appellent à une réflexion sur les futurs possibles et souhaitables des organisations internationales.

Ce colloque se veut un lieu de dialogue sur les enjeux et les pistes de recherche et d’action possibles sur ces questions.

Lieu : Webinaire Zoom

PROGRAMME

20 janvier 2021

(1er bloc, 11h00-14h05)

11h00-11h15

Mot de bienvenue

Michèle Stanton-Jean, PhD, chercheuse invitée au Centre de recherche en droit public (CRDP) à l’Université de Montréal et ancienne sous-ministre de la santé du Canada (1993-1998)

Catherine Régis, Professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la culture collaborative en droit et politiques de la santé

Daniel Jutras, Recteur de l’Université de Montréal

11h15-11h35

Ouverture

Louise Fréchette, Diplomate canadienne et Vice-secrétaire générale des Nations Unies (1998-2006)

Titre : « Co-existence ou affrontement: un monde à la croisée des chemins »

(entrevue avec Michèle Stanton-Jean)

Questions audience

11h40-12h45

Thème 1 : Comment le contexte actuel (protectionnisme, intelligence artificielle, géographie, environnement, santé, etc.) transforme-t-il les organisations internationales?

Présidente: Michèle Stanton-Jean, PhD, chercheuse invitée au Centre de recherche en droit public (CRDP) à l’Université de Montréal et ancienne sous-ministre de la santé du Canada (1993-1998)

Conférence (15 min) : Ferry de Kerckhove, Conseiller du recteur de l’Université d’Ottawa en matière de sécurité, femmes et paix, et professeur à temps partiel à l’École supérieure d’affaires publiques et internationales (ESAPI)

Titre : « Les organisations internationales et la légitimité de l’action multilatérale – défis de renouveau dans un monde bouleversé »

Questions audience (5 minutes)

Atelier (30 minutes):

  • Michel Audet, Administrateur d’État au Ministère du Conseil Exécutif du gouvernement du Québec
  • Pierre Larouche, Professeur titulaire en innovation et droit et Vice-doyen au développement et à la qualité des programmes à l’Université de Montréal
  • Marie-Joëlle Zahar, Professeure de science politique et Directrice du Réseau de recherche sur les opérations de paix de l’Université de Montréal

Questions audience (15 minutes)

12h50-13h00

PAUSE (10 minutes)

13h00-14h05

Thème 2 : À quelles conditions pouvons-nous développer une diplomatie scientifique utilisant des données probantes?

Présidente : Valérie Amiraux, Vice-rectrice aux partenariats communautaires et internationaux à l’Université de Montréal

Conférence (15 minutes): Rémi Quirion, Scientifique en Chef du Québec 

Titre : « La diplomatie scientifique: Les conditions gagnantes »

Questions audience (5 minutes)

Atelier (30 minutes):

  • Tina Gruosso, PhD, Ex-présidente et membre du CA pour Dialogue Sciences & Politiques
  • André Juneau, Ancien représentant du Canada au conseil de la Banque d’européenne pour la reconstruction et le développement
  • Gabrielle Simard, PhD en astrophysique, Scientifique en résidence à la Délégation générale du Québec à Munich de 2018 à 2020

Questions audience (15 minutes)

21 janvier 2021

(2ème bloc, 11h00-14h30)

11h00-12h05

Thème 3 : Collaboration internationale et Objectifs de Développement Durable (2015-2030)

Présidente : Catherine Régis, Professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la culture collaborative en droit et politiques de la santé

Conférence (15 minutes): Shekhar Saxena, Professeur de pratique de la santé mentale mondiale au Département de la santé mondiale et de la population de l’École de santé publique Harvard T. H. Chan et Directeur du Département de la Santé mentale et des Toxicomanies à l’OMS (2010-2018)

Titre: “World Health Organization: Redefining its role in a rapidly changing world” (presentation en anglais)

Questions audience (5 minutes)

Atelier (30 minutes):

  • Charles Antoine Barbeau-Meunier, M.A. Sociologie, candidat MD-PhD à l’Université de Sherbrooke, délégué jeunesse 2018 du Canada à l’OMS et membre de l’exécutif Global Health Humanities
  • Jean Lacroix, Directeur général ZeeOne, Hydrogène vert à faible coût
  • Gabrielle Marceau, Conseillère Principale à la Division de la Recherche (ERSD) à l’Organisation mondiale du commerce et professeure associée au département de droit international public et organisation internationale de la Faculté de droit de l’Université de Genève

Questions audience (15 minutes)

12h10-12h20

PAUSE (10 minutes)

12h20-13h40

Thème 4 : Peut-on réformer nos institutions internationales?

Président : Sébastien Goupil, Secrétaire général de la Commission canadienne pour l’UNESCO

Conférence (15 minutes): Marc-André Blanchard, Premier vice-président et chef CDPQ Mondial, Caisse de dépôt et placement du Québec

Titre : « Le casse-tête du multilatéralisme …et de l’Occident… concilier agenda 2030 et économie de marché »

Questions audience (5 minutes)

Atelier (30 minutes):

  • Michel Bonsaint, Représentant du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO
  • Louis Gagnon, Avocat et ex-Directeur de la Division de la Conférence, du Conseil et du protocole de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture (FAO)
  • Michèle Rioux, Professeure de science politique à l’UQAM et Directrice au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Réflexions (15 minutes) : Louise Arbour, Juriste et ancienne Haute Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’homme

Titre : « Un avenir pour les Nations-Unies? »

Questions audience (15 minutes)

13h40-14h30

REMARQUES DE CLÔTURE

Synthèse :

  • Miriam Cohen, Professeure adjointe de droit international à l’Université de Montréal; Avocate et chercheuse au Centre de recherche en droit prospectif (CRDP) et au Centre international de criminologie comparée (CICC)
  • Hervé Prince, Professeur agrégé de droit international économique à l’Université de Montréal

Conclusion :

  • Michèle Stanton-Jean
  • Catherine Régis

Ce contenu a été mis à jour le 5 janvier 2021 à 17 h 25 min.