Valerie Parent

Valerie Parent effectue sa thèse en droit (LL.D) sous la direction du professeur Karim Benyekhlef (directeur du Laboratoire de cyberjustice).

Ses recherches sont axées sur les droits humains dans le contexte du droit global. Elle s’intéresse notamment, dans le cadre sa thèse, aux théories du constitutionnalisme global ou de la globalisation du constitutionnalisme. De manière plus générale, ses intérêts se portent sur les problématiques globales ou transnationales touchant l’humanité dans son ensemble ainsi que les réponses que le droit peut aspirer à leur apporter.

Affiliée au Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal (CRDP), elle agit comme responsable du contenu sur la plateforme OpenUM de la Chaire L.R. Wilson sur le droit des technologies de l’information et du commerce électronique et comme webmestre pour la Société de droit global et transnational (GTLS), un projet du Laboratoire de cyberjustice et de la Chaire LexUM en information juridique en collaboration avec le Centre Perelman de philosophie du droit de l’Université de Bruxelles et le Global Studies Institute de l’Université de Genève.

Elle se consacre également à la Revue juridique Thémis de l’Université de Montréal à titre de responsable de l’édition et à la Revue juridique étudiante de l’Université de Montréal à titre de rédactrice en chef.

Elle détient une maîtrise en droit international de l’Université de Montréal et son mémoire, « L’humanité et le droit international« , s’est mérité le Prix du meilleur mémoire de l’Association des professeur(es) de droit du Québec (A.P.D.Q.) en 2015.

valerie.parent@umontreal.ca

LinkedIn

Bureau A-8441
Pavillon Maximilien-Caron
Faculté de droit

Ce contenu a été mis à jour le 26 juillet 2018 à 11 h 38 min.