Christine Lemaire

Christine Lemaire est doctorante en Sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal, sous la direction de la professeure Violaine Lemay. Ses travaux portent sur le rapport au temps dans la modernité tardive. Dans le cadre de sa recherche doctorale, elle étudie les liens entre l’éthos professionnel et la quête de productivité, et leurs conséquences sur les modes de vie et le rapport au temps des avocats et avocates exerçant dans des cabinets privés du Québec.

Des entrevues effectuées avec 23 avocat·e·s constituent la base de cette recherche qui pose la question suivante : comment des personnes qui se perçoivent comme libres et autonomes en arrivent-elles à vivre un rapport au temps aliénant et créateur de souffrance? Dans une perspective interdisciplinaire, elle puise des éléments de compréhension dans les analyses sociologiques, historiques, managériales et féministes. Enfin, les théories sur la complexité et la multiplicité du temps contribuent à sa réflexion.

Christine Lemaire possède un baccalauréat et une maîtrise en histoire à l’Université de Montréal, ainsi qu’un baccalauréat en administration des affaires à HEC Montréal. Durant sa carrière, elle a travaillé dans le milieu du marketing. Elle a produit deux ouvrages sur le rapport au temps : À contretemps. Gérer moins vivre mieux (Fides, 2011) et La Surchauffe de nos agendas. Vivre le temps autrement (Fides, 2013). Elle est conférencière et blogueuse. Son projet de thèse se veut une suite logique et un approfondissement de sa réflexion sur le temps.

Ce contenu a été mis à jour le 13 juillet 2021 à 22 h 49 min.