Programmation scientifique

Les travaux menés par les chercheurs du Centre de recherche en droit public depuis sa fondation en 1962 portent sur les formes contemporaines du droit, sur ses conditions d’émergence et sur ses rapports avec les autres formes de normativité et de régulation sociale. Nos perspectives de recherche ont évidemment évolué au cours des décennies. Si la mission du CRDP durant ses premières années d’existence était de « favoriser et d’organiser la recherche en droit public, plus particulièrement en droit constitutionnel et administratif », elle s’est lentement élargie à l’étude d’un grand nombre de questions et de thèmes relatifs au droit contemporain. Les perspectives de recherche se sont graduellement transformées au cours des dernières années pour produire une approche élaborée autour de trois axes thématiques de recherche : Droit et nouveaux rapports sociaux, Droit et technologies de l’information et des communications et Droit, santé et développement durable.

Les travaux du CRDP s’organisent en 3 axes et s’appuient sur 7 chaires  et 2 groupes de recherche. Ils s’inscrivent dans le cadre du Regroupement Droit, changement et gouvernance.

Les travaux réalisés au CRDP sont largement reconnus pour leur spécificité. Souvent subventionnés par les plus grandes fondations et fonds de recherche publics, ces travaux sont menés, notamment dans le cadre de nos chaires et groupes de recherche, tant par des petits équipes que de plus grandes de 70 chercheurs, du Centre mais également de nos centres et réseaux associés au Canada et à l’étranger. Il s’agit pour l’essentiel d’équipes composées d’universitaires issus de disciplines, de laboratoires, de départements, de facultés ou d’institutions différents. La majorité de nos travaux se situent ainsi au carrefour de plusieurs disciplines.

L’interdisciplinarité est devenue la signature du CRDP. Si les recherches conduites dans l’axe Droit et technologies de l’information et des communications mettent à contribution la théorie du droit, la théorie de la communication, le génie informatique et la science politique, celles de l’axe Droit et nouveaux rapports sociaux font souvent cohabiter le droit, la sociologie, l’analyse économique, la criminologie et l’anthropologie. De même, plusieurs projets de l’axe Droit, santé et développement durable regroupent des juristes, des médecins, des généticiens, des philosophes, des éthiciens, des sociologues et des biologistes.

Les travaux du CRDP se caractérisent aussi par leur continuité. Si certains projets sont réalisés dans le cadre de cycles de recherche relativement courts, de trois à cinq ans, plusieurs s’étendent sur plus d’une dizaine d’années, suivant le cours du changement social et technologique. Ces efforts soutenus ont engendré d’importants réseaux de recherche qui constituent aujourd’hui la base du Regroupement Droit, changements et gouvernance, réseau international et multidisciplinaire qu’anime le CRDP.

La formation des étudiants et la mission de formation d’une relève scientifique prend, au CRDP, une multitude de formes et inclut une contribution à tous les cycles de la formation universitaire. Les chercheurs réguliers du Centre ont ainsi été appelés à encadrer un nombre croissant d’étudiants, au fur et à mesure qu’évoluent les programmes de formation offerts, tant à la Faculté de droit qu’en médecine, en pharmacie, en informatique, en sociologie, en anthropologie, en criminologie, en philosophie, en éthique appliquée et en sciences humaines appliquées. Les chercheurs du CRDP assurent par ailleurs la direction ou la codirection de programmes d’études supérieures en commerce électronique et en sciences humaines appliquées, en plus d’enseigner dans le cadre des différents programmes  de doctorat et de maitrise offerts à la Faculté de droit. Aussi, l’ensemble des projets initiés par les chercheurs du CRDP suppose la participation active de ses étudiants, que ceux-ci poursuivent un stage de recherche, des études de maitrise ou de doctorat, un postdoctorat ou qu’ils œuvrent au Centre à titre de personnel de recherche. Tous peuvent compter sur le soutien académique, logistique et financier du Centre et de ses équipes de recherche. Nous estimons que leur contribution aux activités scientifiques du CRDP est essentielle au développement de la recherche et des connaissances en droit.

Ce contenu a été mis à jour le 26 septembre 2014 à 13 h 34 min.