Rechercher dans :

 
 ZONE CHERCHEURS     LEX ELECTRONICA     ENGLISH 
Ce site ne bénéficie plus d’une mise à jour régulière.
Un nouveau site sera mis en ligne dans les prochaines semaines.
50eme
Entretiens
Lex-Electronica
mediatheque
CRDP sur Facebook

um-projets-ul

um-sociaux


Projet de recherche

Sources mythiques et coutumières des droits ancestraux et des modes de gouvernance chez les Innus (Montagnais)

2002 - 2005

Description du projet :

Le programme de recherche poursuivi depuis 1992 vise les processus et les modalités de reproduction du droit étatique et non-étatique. Les chercheurs observent et analysent cette production dans tous les milieux où elle se déploie (législatifs, judiciaires, administratifs, communautaires et plus largement sociaux) et procèdent à des analyses à partir de plusieurs projets de recherches menés selon des approches théoriques différentes, dont ils cherchent à déterminer quelles sont les plus adéquates pour expliquer les phénomènes observés.

Parmi ces nombreux projets, celui-ci porte sur les rapports entre les mythes animant la culture des Innus (Montagnais) et leurs conceptions des droits ancestraux. Nous voulons cerner les modes de vie qui s'inscrivent dans ces rapports et conditionnent la formation de normes sociales d'origine familiale qui, dans ces sociétés sans État, régissent les relations interpersonnelles, l'écologie des relations végétaux/ animaux/humains, et la maîtrise du territoire, et cela dans sa dimension foncière aussi bien que politique. Cette première analyse devrait permettre de déceler ensuite les exigences que ces traits culturels impliquent pour la définition ultérieure de toute architecture de gouvernance légitime et effective.

Ce projet, qui analyse la production de normes autochtones et leur intégration/ coexistence avec le droit canadien/québécois à leur point de départ, s'inscrit en continuité directe avec nos recherches en cours, qui visent à déceler ces mêmes liens au point d'insertion des normes autochtones dans le droit canadien en analysant la réforme canadienne de la gestion des terres des Premières Nations. Il s'agit en fait dans les deux cas de cerner plus globalement les rapports entre légitimité/ effectivité/pluralisme, en ce qui concerne plus spécifiquement la normativité autochtone.

Au plan social, dans la conjoncture actuelle où les modèles de gouvernance ne font l'unanimité ni entre les Autochtones, ni entre les autres Canadiens, l'intérêt de ce projet - que l'Assemblée des Premières Nations Québec - Labrador a reconnu d'emblée en acceptant de collaborer à sa réalisation - apparaît très évident.




Lex Electronica | iTunes U | Mon courriel | Zone chercheurs  rss