Manon Marchand

Manon Marchand est candidate au doctorat en sciences humaines appliquées à la Faculté des Arts et Sciences de l’Université de Montréal, sous la direction de Violaine Lemay.

Son projet de recherche « Retrouver l’inspiration et l’élan créateur par l’Art, par Venise et sa propre psyché » vise à la création d’un dialogue inusité entre trois disciplines habituellement très séparées, l’Art, la Psychanalyse et l’Histoire de Venise, le tout à partir du constat, maintes fois réitéré dans la littérature, d’effets particuliers de Venise (son histoire, son concept, sa matérialité architecturale, etc.) sur la psyché humaine dont celle d’artistes. L’objectif appliqué est de construire, à terme, un outil d’intervention nouveau auprès de la personne en difficulté personnelle et en manque de motivation ou d’inspiration dans sa carrière. Cet outil se veut inhérent à une démarche réflexive faisant appel à l’intuition et à la créativité de la personne lui permettant d’arriver à ses propres conclusions et d’entendre ses propres réponses à l’intérieur d’un climat général de confiance.

Manon Marchand a un baccalauréat des HEC Montréal et une maîtrise en psychologie industrielle de l’Université de Sherbrooke. Elle a pratiqué comme psychologue industrielle spécialisée dans le cheminement, la transition et le questionnement de carrière au sein d’un service de placement universitaire et de firmes de réaffectation et, en parallèle, en pratique privée.

Ce contenu a été mis à jour le 4 juin 2015 à 14 h 26 min.