Khadija Ben Matoug

Khadija Ben Matoug est candidate au doctorat en droit (LL.D.) à l’Université de Montréal sous la direction de Jean-François Gaudreault-Des Bien.

Ses recherches portent sur les instruments du soft law et l’interaction des normativités dans le contexte de la gouvernance globale. Elle s’intéresse en particulier à la « compliance » des entreprises transnationales dans le cadre de la « Corporate social responsibility ». Elle s’intéresse aussi à la co-production normative et son rôle dans l’émergence d’un droit global, à la standardisation des droits de l’homme, aux normes privés et au constitutionnalisme sociétal.

Enseignante titulaire (assistante en droit privé) à la faculté de droit et des sciences politiques de Tunis, elle a enseigné le droit des contrats aux étudiants des 1 ères année et les travaux dirigés en droit des obligations (théorie général du contrat et de la responsabilité civile) pour les étudiants de la 2ème année droit.

Elle est titulaire d’un DEA en droit privé(LL.M) avec mention très bien et d’une maitrise en droit judicaire (LL.B) de la faculté de droit et des sciences politiques de Tunis. Elle est membre du barreau de Tunis.

Ce contenu a été mis à jour le 18 février 2015 à 18 h 12 min.